MY WORK

Ningles

17/09/2014

 

Laure McGalloway

 

Je ne me suis jamais sentie aussi bien que là-bas,  avec le son des vagues à la fois antidépresseur, euphorisant et stimulant, bercée complètement par la force des équilibres naturels, je me suis abandonnée là-bas, une partie de moi n’est plus ici. L’autre est perdue dans le chaos de la ville à l’organisation d’une chambre noire dans laquelle il me tarde de m’enfermer pour travailler mes tirages et développer.

Bonjour chez vous les amis !